La formation SST

Après avoir été formé comme Sauveteur Secouriste du Travail il y a quelques jours, voici mon retour sur la formation SST. Spoiler : indispensable !


Qu’est-ce que la formation SST ?


Tout d’abord, SST signifie Sauveteur Secouriste du Travail. C’est une formation gratuite de 14 minimum et proposée à tous salarié volontaire sur le lieu de son travail

Le but de la formation SST est que les salariés formés puissent porter les premiers secours à toute victime d’un accident du travail.

Le logo SST
Le logo des Sauveteurs Secouristes du Travail

La formation SST permet principalement aux salariés de :

  • Maîtriser la conduite à tenir et les gestes de premiers secours (mettre en sécurité la personne accidentée, réagir face à un saignement ou un étouffement, utiliser un défibrillateur…).
  • Savoir qui et comment alerter dans l’entreprise ou à l’extérieur de l’entreprise.

Les Sauveteurs Secouristes du Travail devront effectuer une mise à niveau tous les 2 ans pour conserver leur habilitation.

Pour plus de détails concernant cette formation, je vous propose de vous rentre sur le site de l’inrs.fr


Comment se passe la formation SST ?


La formation SST se déroule sur 14 heures minimum, soit 2 jours pleins. C’est d’ailleurs ce que j’ai eu la chance de suivre sur mon lieu de travail.

Pour mon cas, j’ai suivi cette formation avec 9 autres collaborateurs de mon entreprise, ainsi qu’un formateur. A noter qu’aucun prérequis de poste, d’âge ou d’ancienneté n’est requis : tout le monde peut y participer !

C’était d’ailleurs très enrichissant de travailler ainsi en petit groupe de personnes motivées et disposants de parcours et de raisons d’y participer très différents !

Sur le format, nous avons ainsi alterné entre du théorique et de la pratique, ainsi qu’énormément d’échanges entre le formateurs et nous.

De nombreuses questions et réactions par rapport à des situations déjà vécus ou qui pourraient potentiellement survenir ont alimenté les échanges.


Le contenu de la formation SST


De la théorie…

Comme je le présentais, la formation SST propose forcément beaucoup de théorie : et tant mieux !

Le fil conducteur de ces 2 journées était le Plan d’Intervention SST : il permet de « guider » le secouriste au travers d’étapes de vérification afin de réagir correctement selon la situation.

Plan d'intervention SST
Le Plan d’Intervention SST. Seul, il ne veut pas dire grand chose par contre…

Nous avons eu énormément d’informations diverses et de jeux de questions-réponses avec le formateur, histoire de nous « piéger » sur certaines croyances…

Par exemple, en cas de coup de soleil, quoi de plus naturel que de se badigeonner de Biafine en rentrant ? Voire de passer une moitié de pomme de terre ou tomate pour calmer la chaleur !

Eh bien…rien de tout ça, surtout pas ! Car la peau durant 24h à 48h est encore brûlante et le corps élimine au fur et à mesure la chaleur…

…du coup, se tartiner de lait apaisant aura simplement l’effet de cuire de la graisse et s’appliquer de la pomme de terre pourra faire office de plancha…oups !

Bref, il suffit d’attendre 1 à 2 journées avant d’appliquer quoi que ce soit, ou mieux…se se protéger du soleil avant le coup de soleil.

Ce n’est qu’un simple exemple, mais je vous assure que nous en avons eu des dizaines durant ces 2 journées de formation SST ! Le formateur ayant énormément participé au super déroulement…


…Et de la pratique !


Outre la grosse partie théorique (j’en ai pris des notes pendant 2 jours !), nous nous sommes bien sûr tous exercés avec la pratique !

Les gestes les plus « simples » ont été travaillés, comme par exemple les (énormes) claques à envoyer dans le dos d’un adulte (ou même d’un nourrisson…impressionnant !) lors d’un étouffement.

Evidemment, j’ai pu aussi pratiquer le fameux massage cardiaque pendant 2 minutes : mieux vaut retrousser ses manches !

Sachant que les secours arrivent en moyenne en 30-35 minutes, je m’imagine difficilement la cadence à tenir aussi longtemps…mais cela peut réellement sauver des vies pour si peu d’effort au final…

Enfin, j’ai pu également revoir la PLS (Position Latérale de Sécurité) qui est un incontournable des gestes de secourisme.


Et après la formation SST ?


Déjà, il faut savoir que nous sommes tous sortis de cette formation SST comme de vrais Sauveteurs Secouristes du Travail après avoir été évalués.

En effet, durant les 2 jours et après chaque exercices pratiques, le formateur nous a fait intervenir à tour de rôle sur des « scènes » d’accident reconstituées avec les personnes présentes.

Étouffements, blessures, PLS, massage cardiaque, appels aux secours, utilisation d’un défibrillateur…ça ne rigolait pas !

J’ai vraiment compris lors de ces évaluations (dans la bonne humeur quand même 😉 ) que cette formation est vraiment nécessaire : rien que lors des petites scènes où j’ai dû intervenir, j’ai assez facilement perdu mes repères.

Malgré tout, à force de quelques répétitions et manipulations, j’ai su prendre confiance et gérer les situations correctement. Tout cela n’aurait pas été possible sans cette formation SST…

D’ailleurs, le jour où de vrais cas surviendrons, je pense que j’aurais bien entendu encore un coup de pression, mais je me sens tout à fait capable de gérer en attendant les secours.

« Faire mail est toujours mieux que ne rien faire du tout. »

Formateur SST

Une chose importante à retenir de ces exercices, notamment lors d’un étouffement et du massage cardiaque, c’est qu’il vaut mieux faire mal que ne rien faire.

En effet, pour un massage cardiaque par exemple, il suffit d’un minimum de stimulation du cœur par un massage cardiaque, même mal exécuté, pour que les secours puissent réanimer la personne.

Sans aucun massage par contre, l’issue aura malheureusement de grands risques qu’elle soit tout autre…


CONCLUSION


IN-DIS-PEN-SABLE !

Franchement, j’ai passé 2 jours extra : que d’informations utiles ! Le formateur ayant énormément fait aussi je pense, entre ses connaissances extra et sa pédagogie basée sur l’humour, je n’ai rien vu passer !

Que l’on travaille en conditions « à risques » ou non, je trouve que cette formation devrait même être proposée à TOUS les salariés…et même dispensée dès le plus jeune âge à chacun de nous !

En effet, que ce soit sur le lieu de travail (c’est le but premier), la formation SST permet évidemment de dépasser ce cadre pour être utile dans la vie de tous les jours.

Combien d’histoires a pu nous raconter le formateur, et mêmes des collaborateurs présents, de cas où des personnes sont malheureusement décédées par manque de sensibilisation de l’entourage…

Je ne peux donc que fortement vous conseiller de suivre cette superbe formation qui peut franchement sauver des vies, en contrepartie de quelques heures de formation franchement accessible.

Je serais heureux d’avoir vos retours si vous aussi, vous rejoignez la famille des SST 😀 !

A bientôt sur Vivons Nature !

Damien.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est logo_vivons_nature-1-1024x1024.jpg.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.