Se brosser les dents : dentifrice à l’huile de coco, argile et charbon.


Réflexion


Bonjour à tous ! Après avoir testé (et approuvé !) la brosse à dent en bambou, je m’attaque aujourd’hui à ce qui se trouve au bout : le dentifrice. En effet, c’est ce fameux dentifrice qui va mousser au gré de nos frottements afin de nettoyer et parfumer notre environnement buccal, évitant ainsi le principal fléau tant redouté qui se nommes caries (vade retro satana !).

Bon, nous sommes d’accord, l’objectif pour un dentifrice doit rester le même, quelque soit la méthode utilisée : garantir une hygiène bucco-dentaire impeccable. Maintenant, le plus drôle va être de trouver le moyen de rendre le service de façon naturelle…c’est parti pour se creuser la tête !


Recherche


Je vous avoue que je n’étais pas spécialement confiant au moment de débuter mes recherches : comment remplacer un produit de santé du quotidien totalement ancré dans nos habitudes et « 100% chimique » par quelque chose de naturel ? Rien ne m’a sauté au yeux comme ça…et pourtant, force est de constater que les recettes fleurissent sur internet !

Finalement, il semble y avoir un choix presque infini de possibilités pour réaliser son dentifrice naturel…et c’est presque ça le problème ! Que de choix…j’en ai passé du temps à comparer les différentes « recettes » et avis…pour au final rencontrer une question récurrente dans le choix des ingrédients : l’abrasivité.

En effet, de grosses réflexions fleurissent un peu partout concernant le phénomène abrasif des ingrédients, comprendre leurs propriétés à « attaquer » les dents, un peu comme une ponceuse. Certains ingrédients le sont plus ou moins, en fonction de leur dosage notamment, et certaines recettes conjuguent même plusieurs de ces ingrédients abrasif : l’idée n’est pas de limer nos dents non plus !

Au final, à la suite de moultes comparaisons et recherche sur les propriétés de chaque ingrédients, je me suis fortement inspiré de la recette sur sobusygirls.fr pour concocter la mienne : j’ai trouvé que le choix des ingrédients était intéressant car l’ensemble permet d’obtenir une formule complète avec des doses modérées.

A noter que j’utilise la recette qui va suivre depuis 6 mois…alors voyons cela !


Choix des ingrédients et du matériel


Bon, après mes nombreuses recherches, j’ai pu éliminer et conserver au fur et à mesure les ingrédients que j’utiliserais dans ma recette finale : c’est donc une recette « personnalisée » à ma sauce qui sera proposée dans cet article. A noter que, vous le remarquerez, tous mes liens d’achats sont sur Amazon : je n’ai aucun parti-pris et encore moins de partenariat, ce sont juste mes habitudes d’achats qui se reflètent ici 😉 libre à vous d’utiliser ces liens ou de trouver un équivalent bien entendu 🙂

Huile de coco

Ingrédient principal de la préparation, l’huile de coco servira de base pour la texture du dentifrice. L’huile de coco permet de limiter la plaque dentaireréduit la mauvaise haleineblanchit les dents et prévient les maladies bucco-dentaires. Alors oui, se laver les dents à l’huile peut paraître bizarre…mais c’est bien possible 🙂

Acheter l’huile de coco : amazon.fr

Argile blanche

L’argile blanche a des vertus purifiantes, absorbantes, nettoyantes et est légèrement abrasive (aucun risque en dosage limité : il faut bien nettoyer tout de même un peu !) : elle permet donc de nettoyer efficacement notre dentition.

Acheter l’argile blanche : amazon.fr

Charbon végétal

Le charbon végétal est lui aussi purifiant et absorbant. Surtout, il permet de blanchir les dents et élimine les tâches et impuretés présentes sur les dents : c’est donc une utilité surtout cosmétique qui est intéressante ici.

Acheter le charbon végétal : amazon.fr

Huiles essentielles de citron

La touche finale d’huiles essentielles de citron permet d’apporter une action antiseptique, antibactérienne et purifiante. En bonus, cela permet d’ajouter un petit goût plus « connu » au dentifrice.

Pour l’achat, j’ai trouvé les huiles essentielles de citron chères sur Amazon : je peux donc vous conseiller par exemple celle disponible sur aroma-zone.com ou tout autre magasin près de chez vous.

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate ne sera pas directement utilisé dans la préparation, mais en saupoudrage ponctuel, à plusieurs jours d’intervalle : en effet, sa nature abrasive me paraissait trop importante pour l’ajouter aux autres ingrédients abrasifs déjà présents. Pour autant, un léger saupoudrage de temps en temps suffit et apporte un supplément de pouvoir blanchissant : j’ai utilisé une ancienne salière qui me permet de faciliter l’opération 🙂

A noter que le bicarbonate que je propose à l’achat est dit « alimentaire » : il pourra aussi être utilisé en cuisine, autant en multiplier les usages 😉

Acheter du bicarbonate de soude : amazon.fr

Pot en verre et spatule

Passons au contenant et applicateur : pour conserver le dentifrice, l’idéal étant un pot (eh oui, fini le tube en plastique traditionnel ! De toutes façons le plastique, au moins on peut en utiliser, au mieux c’est 😉 ).

J’ai donc commandé un pot en verre à couvercle hermétique bien pratique qui suffit amplement pour l’usage. A noter que je suis parti sur une contenance de 30cl, ce qui est suffisant pour la préparation de cet article.

Acheter le pot en verre : amazon.fr

Etant donné la texture du dentifrice fabriqué, un tube en plastique n’était absolument pas adapté et il est nécessaire de déposer la pâte sur la brosse à dent par un moyen ou autre : c’est donc l’option spatule que j’ai retenu. Bien sûr, si vous avez d’autres idées ou ustensiles, utilisez-les en priorité ! Et partagez vos astuces dans les commentaires 😉

Acheter la spatule : amazon.fr


Action !


Ahhh, le moment fatidique : la préparation ! Mon labo de petit chimiste étant préparé, je vais pouvoir me lancer…c’est parti !

Avant de vous lancer dans la préparation, veillez à stériliser au préalable vos ustensiles. Cette fiche sur aroma-zone.com détaillera la marche à suivre.

Egalement, attention aux ingrédients très volatiles comme l’argile blanche et surtout le charbon végétal : couvrez-vous les voies respiratoires et manipulez avec beaucoup de précaution…

Ingrédients pour 80g de dentifrice (environs 3 mois pour 1 personne) :

  • 60g d’huile de coco
  • 10g d’argile blanche
  • 10g de charbon végétal
  • 8 gouttes d’huiles essentielles citron
  • Bicarbonate (quelques grammes, pour saupoudrage dans récipient à part)

Ustensiles :

  • 1 casserole
  • 1 balance de cuisine
  • 2 bols (1 pour le bain marie, et 1 pour les quantités)
  • 1 cuillère à soupe ou en bois
  • 1 contenant pour le dentifrice
  • 1 contenant pour le bicarbonate
20180218_144921
Tout est réuni pour fabriquer le fameux dentifrice maison !

Prévoyez environs 30 minutes de préparation et anticipez sa préparation la veille de l’utilisation : le temps de refroidissement complet de la préparation étant assez long.

  1. Au bain marie, faire fondre 60g d’huile de coco
  2. Ajouter, en remuant bien entre chaque ingrédient :
    1. 10g d’argile blanche
    2. 10g de charbon végétal
    3. 8 gouttes d’huiles essentielles de citron
  3. Une fois la préparation homogène, verser dans le pot en verre, le refermer et attendre que le dentifrice refroidisse complètement.
  4. Remplir le récipient à part de bicarbonate de soude.

Et voilà, c’est prêt ! Attendez bien que la préparation soit totalement refroidie avant d’utiliser le dentifrice. A noter que le dentifrice se conserve 4 à 6 mois à température ambiante, à l’abri de la lumière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour l’utilisation, il suffit de déposer un peu de dentifrice sur la brosse à dents humide (brosse à dents en bambou bien sûr 😉 ) via la spatule. Penser à bien nettoyer la spatule après chaque utilisation. Pour la question du bicarbonate, j’en saupoudre légèrement tous les 10 jours environs directement sur la brosse à dents, avant le brossage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concernant le brossage en lui-même, la première difficulté est la dépose du dentifrice sur la brosse à dents : selon la température ambiante, le dentifrice sera plutôt liquide (en cas de grosse chaleur) ou solide (si la pièce est fraîche), et cela peut donc poser problème…Le problème est d’ailleurs plus présent lorsque le dentifrice est solide, car la mission requiert une certaine dextérité pour déposer des « fragments » solides en équilibre sur la brosse à dents 😦

Le dentifrice est très sensible à la température ambiante : trop froide, le dentifrice sera très solide. Trop chaude, il sera liquide.

Une fois en bouche, la sensation est assez…spéciale : c’est gras ! Ce n’est franchement pas gênant outre mesure (ce n’est pas à avaler 🙂 ) car le brossage atténue cette sensation et les huiles essentielles de citron apportent un petit goût plus sympathique. Ne vous attendez pas à une mousse extravagante : ce dentifrice ne mousse absolument pas ! Pas de panique : ce n’est pas la mousse qui nettoie, et cette sensation sans mousse n’est pas dérangeante (à part le premier brossage qui peut surprendre).

Une fois les dents brossées comme il se doit, le « gras » participe à donner une impression de dents lisses et bien lavées : j’ai réellement eu la sensation d’avoir les dents propres ! Pour ce qui est de la blancheur censée être améliorée par plusieurs des ingrédients, je n’ai pas noté d’amélioration particulière.

Par contre attention mesdames et messieurs tatillons sur la propreté : le charbon…c’est noir et tenace ! Rien que durant le brossage, de belles photos de dents noires seraient à prendre (que je vous ai épargné 😉 ) ! Surtout, c’est durant le rinçage que cela se remarque : l’évier peut vite se teinter d’un noir profond pour les moins soigneux ou les maladroits…la moindre petite éclaboussure demandera de bien rincer à l’eau, voire frotter. Attendez vous également à tâcher les serviettes qui servirons à vous essuyer la bouche…même si cela part au lavage (en utilisant de la lessive au savon de Marseille ou des noix de lavage par exemple 😀 ).

Bon sinon, quel est le bilan pour ce dentifrice maison ? Car c’est bien beau, mais après s’être donné du mal, ce serait bien que le résultat soit à la hauteur ! Réponse dans la conclusion…


Conclusion


Efficacité target1target1target1

Après un brossage, la sensation d’avoir les dents propres est bien là ! L’huile de coco participe à donner une impression de dents « lisses » et les huiles essentielles de citron ajoutent un petit goût plus sympathique. Sans donner une haleine ultra fraîche, ce dentifrice ne laisse pas non plus une odeur particulière. En tout cas, après 6 mois d’utilisation exclusive, mon dentiste m’a tout bonnement félicité pour l’entretien de ma dentition : rien à signaler ! Ce dentifrice n’a donc pas à rougir face à ses concurrents chimiques du commerce 😉 c’est parfait !

Composition leaf1leaf1leaf1

De l’huile de coco, de l’argile, du charbon, des huiles essentielles…du 100% naturel comme je l’aime ! Pas de chichi, pas de produits chimiques, pas d’additifs, rien que du connu et présent à l’état naturel. Les propriétés de chaque ingrédient sont combinées avec justesse, ce qui en donne un dentifrice naturel et efficace. Que dire de plus à part impeccable 🙂 ? 3 sur 3 !

Simplicité easy2easy2easy2

Et patatras, c’est le drame, la chute, le coup de massue ! Zéro pointé pour la simplicité, et pour cause : des ingrédients sont peu pratiques à manipuler comme l’argile et le charbon (étant très volatiles, un petit courant d’air ou un tremblement malencontreux et c’est la catastrophe. J’en ai d’ailleurs fait l’amère expérience en voulant refermer la boîte de charbon : en forçant un peu trop, j’ai eu droit à une explosion de charbon qui m’est retombé partout sur ma plaque de cuisson, le plan de travail et mes vêtements…), la préparation est assez longue et complexe (bain marie, ajout progressif des ingrédients, attente du refroidissement…), le dentifrice est très sensible à la température (parfois trop liquide, parfois trop solide…) et le brossage se termine en phase interminable de nettoyage du lavabo devenu presque noir (en salissant copieusement les serviettes utilisées pour s’essuyer la bouche). Bref, il faut vraiment le vouloir pour réaliser ce dentifrice, et avoir le temps (et la patience) ! Je pars du principe qu’une action compliquée n’est pas viable car le temps et/ou réflexion passés le seront au détriment d’autre chose plus pertinent (c’est que la méthode n’est pas la bonne !). Vivons Nature, oui, mais vivons simple également !

Prix piggy12piggy12piggy12

En recherchant à droite à gauche chez les différentes enseignes de la grande distribution, un dentifrice classique de marque Signal, Colgate ou Oral-B, les prix s’échelonnent entre 1€ et 3,50€ le tube (selon les caractéristiques du dentifrice). Pour notre dentifrice à l’huile de coco, le prix de fabrication pour l’équivalence d’un tube de dentifrice traditionnel est de 1,10€. Le prix est donc tout à fait raisonnable et se retrouve dans la fourchette basse des prix habituellement rencontrés dans le commerce. C’est donc du très bon pour notre portefeuille 🙂 !

Mon avis star1star2star2

Aïe aïe, notation compliquée à décider pour ce dentifrice : autant il remplit parfaitement son rôle de nettoyeur de dents, de façon 100% naturelle et à moindre coût, mais le chemin de croix pour le fabriquer, l’utiliser et nettoyer est vraiment rebutant. Comme je l’ai dit plus haut, je cherche à partager sur Vivons Nature des méthodes qui se veulent aussi simples que possible, en plus des autres critères bien entendu. Je vise à partager mes « expériences » avec le plus de transparence possible, et donc à partager aussi les moins bonnes solutions. Ce dentifrice en fait partie, sa complexité lui faisant fortement défaut. Pour autant, pour ceux qui veulent se lancer, cela reste un dentifrice tout à fait intéressant à fabriquer et à utiliser au quotidien ! Bilan : je lui attribue une note de 1 étoile sur 3, mais qui peut monter à 2 voire 3 étoiles pour qui n’aura pas peur de passer un peu de temps à le réaliser, à être minutieux dans la manipulation des ingrédients et ne rechignera pas à se réserver plusieurs minutes de nettoyages à chaque brossage.

Suite à ce résultat peu probant (de mon point de vue), je suis preneur de toute suggestion de dentifrice naturel…et simple d’utilisation 😉 n’hésitez-pas à me faire part de vos propositions en commentaires !

En attendant, gardez le sourire et à bientôt sur Vivons Nature 🙂 !

Damien.

Publicités

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s