Laver le linge : noix de lavage


Réflexion


Quoi ?! Encore un article sur « comment laver son linge ? » ! Vous allez vous dire que j’ai une obsession sur le sujet 😉 mais même pas ! Après mon article sur la lessive au savon de Marseille maison, j’ai continué à chercher d’autres alternatives (on ne chôme pas ici ma p’tite dame !). En fait, « chercher » serait mentir pour ce cas…car finalement, c’est suite à une discussion justement autour de la fabrication de ma lessive au savon de Marseille que j’ai eu vent de l’existence de « noix de lavage« . Forcément, ça m’a intrigué ! Je suis donc parti en quête de ces fameuses noix (presque) magiques qui permettraient de laver son linge dit-on…allons voir ça !


Recherche


Pour commencer, je devais en apprendre un peu plus sur ces fameuses noix ! C’est le site noix-de-lavage.be qui m’a permis de connaître un peu plus ces grosses billes lavantes…

Ces noix de lavage sont en fait issues de l’arbre « Sapindus Mukorossi » qui pousse au Népal et mesure jusque 15 mètres de haut.

Sapindus_Mukorossi
L’arbre « Sapindus Mukorossi » et ses fameux fruits : les noix de lavage !

La noix de lavage produit naturellement de la saponine afin de se protéger des nuisibles (moustiques notamment) qui n’est autre que du savon 100% naturel, et donc totalement biodégradable. Pour utilisation domestique, les noix de lavage sont d’abord séchées après récolte puis cassées et enfin conditionnées en sacs pour les protéger de l’humidité. Seules les coques sont conservées (le noyau ne contenant pas de saponine).

La noix de lavage contient naturellement de la saponine, savon 100% naturel.

Cette saponine est finalement libérée au contact de l’eau sous forme de lessive très savonneuse et peu moussante.

Bien, les présentations ainsi faites, je décide de me lancer dans l’achat de ma première pelletée de noix de lavage !


Choix du matériel


Noix de lavage

Acheter des noix de lavage, c’est bien, mais savoir quelle quantité en acheter…c’est autre chose. Heureusement, lors de ma recherche pour achat, toutes les informations nécessaires sont indiquées sur la page du produit sur aroma-zone.com. De toutes façons, je n’ai pas trop eu le choix, ces noix sont le plus généralement vendues par sacs de 1Kg (et c’est plus pratique à stocker). Une fois la commande passée, l’attente…puis la réception des noix !

20180305_183623
Et un sac de noix de lavage, un !

Sans surprise, c’est donc un sac de 1Kg en tissu plein à craquer de noix de lavage que je reçois ! Il n’est pas particulièrement gros, car n’oublions pas que ce sont les coques cassées qui sont utilisées : le volume occupé n’est donc pas gênant. Quelques explications y sont indiquées comme l’origine de ces noix et la façon de les utiliser (pratique !).

20180305_184539
Les noix de lavages sont stockées dans un sac plastique, lui même à l’intérieur du sac en tissu.

Les noix ne sont pas directement disposées à l’intérieur du sac de tissu, mais dans un second sac plastique à l’intérieur : cela permet de protéger les noix de l’humidité et de conserver toutes leurs propriétés.

20180305_184734
Une petite idée de la taille du sac de 1Kg. A noter les 2 pochettes de coton fournies.

Dans le sac, 2 pochettes de coton sont également fournies : elles ont pour but d’y placer les noix de lavage puis de les refermer à l’aide du cordon pour ensuite les déposer dans le tambour de la machine à laver et laisser la saponine faire le reste du travail 🙂

20180305_184838
Les noix de lavage en gros plan !

Côté aspect, les noix de lavage sont légèrement souples, rugueuses à l’extérieur et lisses à l’intérieur. Elles dégagent une odeur assez particulière qui a le bon goût de rappeler la nature. Etant donné qu’elles sont cassées, différentes tailles et formes se retrouvent dans le sac, mais rien de gênant, cela n’empêche en rien leur rôle dans la libération de la saponine.

Acheter les noix de lavage (sac de 1Kg) : aroma-zone.com


Action !


Point de préparation particulière ici, contrairement à la lessive au savon de Marseille et sa phase de fabrication nécessaire, c’est prêt à l’emploi ! Il suffit d’insérer quelques moitiés noix dans le sachet en coton, de le refermer et de le placer dans la machine au dessus du linge (pour que l’eau atteigne bien les noix). Pas de questions à se poser concernant les cycles de lavages : on ne change rien ! Lavage, rinçage, essorage…on laisse faire sans changer nos habitudes ! Pour ceux et celles qui utilisent de l’assouplissant, ne changez pas non plus vos habitudes, continuez d’en utiliser (ou testez une fois sans). Personnellement, je n’en ajoute pas à mes lessives.

20180305_185847
Les noix de lavage parées à l’action !

Je vous faisais part de l’odeur particulière dégagées par les noix qui pourrons peut être gêner certains, ou au mieux passer inaperçu. Il est possible de déposer deux à trois gouttes (pas plus, au risque d’être trop agressif) d’huiles essentielles directement sur la pochette avant chaque lavage : j’ai opté de mon côté pour la lavande, qui me permet d’obtenir un linge agréablement parfumé 🙂

A l’usage, et en suivant les différentes préconisations que j’ai lu à droite à gauche, j’utilise cette règle qui fonctionne plutôt bien :

Pour un lavage à 30° : environs 6 moitiés de noix pour trois machines.

Pour un lavage à 90° : environs 6 moitiés de noix pour une machine.

A noter que j’indique « environs » pour le nombre de moitiés de noix à utiliser, sachant qu’étant naturelles, la forme et teneur en saponine varie d’une coque à l’autre. A chacun de trouver son dosage, sachant que l’on n’est pas à une moitié près 😉

Le moyen de savoir si nos noix sont encore utilisables pour une machine supplémentaire est de les observer : si leur intérieur est devenu « terne« , tirant sur le blanc/beige, c’est que toute la saponine a été extraite et qu’elles ne feront plus effet. Etant donné que nous utilisons un produit 100% naturel, ne nous privons pas : quand on en a la possibilité, jetons les noix au compost plutôt que dans le sac plastique de la poubelle 😉

20180618_224606
A gauche, des noix « neuves ». A droite, des noix usagées.

Une fois la machine terminée, là encore pas de prise de tête : on sort le linge et…on laisse la pochette et les noix sécher dans le tambour vide en attendant la prochaine battée !

Une fois le linge porté à nouveau, rien à redire : il est aussi bien lavé qu’avec mes lessives chimiques historiques ! Nuançons tout de même que l’état de mon linge sale est à 99% du temps peu sale (je ne me roule pas spécialement dans la boue ni ne me renverse un petit pot de concentré carottes sur le jean), donc un lavage à 30° suffit amplement. Pour les saletés plus tenaces, il suffit de monter la température de lavage et/ou y ajouter du détachant (percarbonate, bicarbonate, soude etc…).

En tout cas, je teste ces noix depuis début mars, et mon kilo ne semble pas prêt d’arriver à sec ! J’en suis en moyenne à une machine par jour.


Conclusion


Efficacité target1target1target1

A la question « est-ce que les noix de lavage…lavent ? », la réponse est oui ! Un grand oui même : je n’y vois aucune différence par rapport à mes lointaines lessives chimiques ou ma plus récente lessive maison au savon de Marseille. La saponine pure 100% naturelle qui est extraite de ces noix agit à merveille et ce dès 30°. Tempérons tout de même l’efficacité sur du linge très sale ou tâches tenaces dans le sens ou des adaptations seront à prévoir : lavage à 90° ou encore ajout d’agents de lavage supplémentaires comme la soude par exemple. Mais franchement, rien à redire : l’efficacité est bien là !

Composition leaf1leaf1leaf1

Pas de débat ici sachant que nous utilisons un fruit 100% naturel directement issu de son arbre…et rien d’autre ! La substance qui en est dégagée, la saponine, est bien sûr elle aussi 100% naturelle et tout à fait saine et écologique : aucun rejet chimique via les eaux usagées issues du lavage. En parlant d’écologie, nulle présence ici de bidons de plastique à jeter à la poubelle : les noix sont stockées dans un sac de coton et, une fois usagées, celles-ci peuvent être directement rendues à Mère Nature pour nourrir la terre en compost par exemple…la boucle est bouclée ! La nuance pourrait être faite sur le transport de ces noix, du Népal vers le reste du monde, mais franchement, les nombreux bénéfices annexes fournissent un bilan « nature » tout à fait positif : 3/3 !

Simplicité easy1easy1easy1

Là où l’utilisation d’une lessive maison au savon de Marseille demande une (petite) partie fabrication avant utilisation, les noix de lavage sont directement prêtes à être utilisées : une machine à démarrer ? Rien de plus simple : on prend quelques noix que l’on place dans la pochette de coton que l’on dépose dans le tambour de la machine…et c’est tout ! Et encore, cette action n’est à réaliser que toutes les trois à quatre machines, les noix étant réutilisables plusieurs fois. Bref, les noix de lavage sont d’une simplicité enfantine 🙂 !

Prix piggy12piggy12piggy12

Je vais reprendre ici les données que j’avais indiqué dans mon article sur la lessive au savon de Marseille. Après un comparatif d’un panel de lessives diverses, j’en avais calculé un prix moyen des lessives liquides du commerce à 7,87€ les 2L et 6,58€ pour la même quantité de lessive en capsules. Pour comparaison, la fabrication de 2L de lessive au savon de Marseille coûte 2,69€ avec les ingrédients que j’avais sélectionné. En conservant cette base de 2L de lessive, on peut dire qu’un bidon tient environs 30 lessives, soit 1 mois (en partant du principe d’une moyenne d’une lessive par jour). Mes noix de lavage, pour y revenir, je les ai payées 10€ pour 1Kg. Sachant que pour 3 lessives (à 30°) il faut environs 10g de noix, cela nous donne un potentiel de 300 machines avec 1Kg de noix de lavage, soit presque 1 an ! Sur l’année, nous serions donc à environs 100€ de lessive liquide, 80€ de capsules et 30€ de lessive maison au savon de Marseille…personnellement, faire mes lessives de façon totalement naturelle pour 10€ par an, ça me va très bien 🙂 !

Mon avis star1star1star1

Ahhh, les noix de lavage…quelle découverte pour moi ! Je pensais avoir trouvé mon bonheur avec la lessive au savon de Marseille, mais j’ai trouvé encore même mieux avec ces noix ! C’est encore plus naturel et simple d’utiliser ces noix de lavage, et même plus économique ! Depuis que je les utilise, j’ai quasiment retiré cette « contrainte » de la lessive de ma tête : fini les bidons à racheter toutes les 3 semaines, à jeter, à polluer…et à vider mon portefeuille ! Désormais, laver mon linge est simple comme bonjour et fourni une agréable sensation de naturel à utiliser ces noix de lavage, pour un résultat bien entendu au rendez-vous. Ah oui, et je ne vous ai pas dit que vous pouvez également les utiliser dans le lave-vaisselle (toujours en les plaçant dans une pochette de coton) 😉 ? Les essayer, c’est les adopter ! Forcément, c’est 3 étoiles pour ces noix de lavage exceptionnelles !

En espérant que cet article vous a plu et vous a tenté de tester ces noix pour vos lessives !

Gonzo.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s