Parfum aux huiles essentielles

Que ce soit pour madame ou monsieur, les parfums du commerce sont nocifs pour la santé et chers. C’est pourquoi j’ai décidé de réaliser mon propre parfum, un parfum aux huiles essentielles…bien entendu 100% naturel 🙂 !


Les parfums classiques


Une fois sorti de la douche, après s’être lavé au savon de Marseille par exemple, quoi de mieux que de se pomponner un peu ? Mais qui ne dispose pas d’une ribambelle de parfums parfaitement rangés (ou pas) dans sa salle de bain ? Que ce soit des achats ou des cadeaux, nous avons souvent l’embarra du choix sur le parfum à porter…et je ne vous vise pas particulièrement mesdames 😉

Outre les senteurs variées et parfois franchement enivrantes, ce sont même les flacons qui deviennent partie intégrante d’une collection toujours plus fournie.

Mais au final, quelle est la composition d’un parfum ? Greenpeace y a déjà répondu au travers de cet article de consobloge.com qui dresse un bilan alarmant…en 2005, déjà !

Maux de tête, allergies et cancers en flacons

Sur le banc des accusés, la quasi-totalité des grands groupes de parfumerie et de cosmétique sont présents. Ils sont responsables de l’utilisation de ces nombreux composés synthétiques qui, en leur permettant une production à faible coût, impactent fortement notre santé. Pour couronner le tout, la composition exacte est impossible à connaître, chaque firme souhaitant jalousement conserver leurs recettes au travers de nombreux brevets.

Un parfum peut contenir jusqu’à 600 ingrédients…et près d’un tiers d’entre-eux seraient la cause de cancer et autres troubles nerveux…

Par contre, leur base est dans la plupart des cas la même : l’alcool. En effet, l’alcool permet une bonne conservation des composants mais au détriment d’une agression de la peau : vous connaissez les dégâts de l’alcool sur l’organisme ? C’est la même chose à l’extérieur, la peau étant desséchée, attaquée par le parfum. Rien que pour ce seul ingrédient connu, ce n’est déjà pas très réjouissant…

Pour autant, ces cocktails de composants chimiques à se vaporiser directement sur la peau remplissent les rayons et s’affichent partout, que ce soit dans la rue ou à la télévision…et si on trouvait autre chose ?


Quelles alternatives saines ?


Les labels “bio”

Il est aujourd’hui possible de trouver dans le commerce ou sur internet de nombreux produits cosmétiques dits “bio“, qui sont en fait “presque 100% naturels”. L’article sur generationscobayes.org liste 7 labels bio à rechercher dans une optique de produits naturels.

parfum aux huiles essentielles label bio
Label COSMEBIO : un bon repère pour des cosmétiques (presque) 100% naturels !

Parmi eux, le label COSMEBIO est très répandu et certifie au minimum :

  • 95% d’ingrédients naturels et d’origine naturelle
  • 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique
  • 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

Même si il reste une part allant jusqu’à 5% d’ingrédients synthétiques, c’est déjà beaucoup mieux que la plupart des produits habituels ! C’est donc une alternative très intéressante pour s’éloigner des composants chimiques mis en avant par la pub.

La méthode “DIY”

Une autre alternative est de se demander “pourquoi je ne fabriquerais pas moi-même mon propre parfum ? “. Et bien oui ! Bien entendu, cela demande un peu plus de temps et de “jugeote”…mais pas de panique, rien de compliqué ! Surtout, cela permet de maîtriser de bout en bout la composition de son parfum et de le créer au gré de ses envies. Cerise sur le gâteau : cela veut souvent dire aussi faible coût ! Quand on connaît le prix des parfums des grandes firmes à paillettes, ce n’est finalement pas étonnant…

C’est donc l’idée que j’ai eu : me lancer dans la fabrication de mon propre parfum, sain, naturel et à mon goût ! Par contre, je n’avais pas la moindre idée de comment m’y prendre…mais ce n’est franchement pas bien compliqué vous verrez !


Parfum aux huiles essentielles


Pour démarrer…

Pour commencer, j’ai vite été rassuré car plusieurs sujets existent sur internet : voilà qui m’aidera ! Et comme ressource principale, c’est ce très bon article sur compagnie-des-sens.fr qui m’a guidé. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai su vers quoi je m’orienterais : un parfum aux huiles essentielles. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, j’ai déjà appris quelques petites choses…

Notamment, j’y ai appris qu’un parfum est structuré en 3 notes, les notes de :

  • Tête : la première que l’on sent, qui s’évapore assez vite (jusqu’à 2 heures environs).
  • Cœur : plus persistante, qui va durer plus longtemps (jusqu’à 4 heures environs).
  • Fond : qui porte les autres, la dernière qui persiste (jusqu’à 24 heures environs).

L’idée, c’est d’utiliser les fameuses huiles essentielles pour créer la senteur voulue en suivant ce schéma d’odeurs…et c’est tout ! Enfin, presque, car les huiles essentielles seules, c’est violent : c’est du pur concentré ! Ce sera donc l’huile de Jojoba qui sera utilisée comme base pour y diluer ces huiles essentielles : de senteur assez neutre, elle évitera également de dessécher la peau (au contraire de l’alcool) tout en conservant la préparation intacte !

Parfait, avec ces informations je vais pouvoir commencer à réfléchir à mon parfum aux huiles essentielles et aux senteurs à lui donner 😀 !

Le choix des ingrédients !

D’abord, j’avais dans l’idée d’un parfum aux huiles essentielles plutôt boisé (eh oui, Vivons Nature jusqu’au bout 😀 ! C’est d’ailleurs le petit nom que je lui ai donné 😉 ). Je me suis donc renseigné et je suis tombé sur cet article de parfums-et-cosmetiques.com , plus particulièrement sur un commentaire qui propose ces 3 huiles essentielles :  cèdre, santal et vétiver…ok, ça m’a l’air par mal cette histoire ! Après m’être renseigné sur leur senteur, je décide de me lancer et de les commander. Voici mon avis olfactif après réception :

Cèdre de l’Atlas (note de tête)

Cette première odeur qui atteindra les narines est boisée (forcément), fraîche et aérée. Sa légèreté en fait une parfaite note de tête, j’aime beaucoup et je ne regrette pas mon choix !

Acheter l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas : aroma-zone.fr

Vétiver d’Haïti (note de cœur)

Cette senteur est en fait composée de deux parties : une senteur en retrait, profonde et chaude légèrement boisée, et une autre plus en avant mais légère, plus fraîche et tirant sur l’odeur de l’herbe en plein air. Donc c’est une odeur complexe ici, mais qui correspond bien pour une note de cœur je pense !

Acheter l’huile essentielle de Vétiver d’Haïti : aroma-zone.fr

Mysore (santal et cèdre) : note de fond

Alors tout de suite, ça m’a rappelé l’odeur d’un collutoire que je prenais petit quand j’étais malade :p mais une fois passé ce souvenir pas très glorieux pour qualifier cette huile essentielle, d’autres images viennent en tête. Encore une fois ici, c’est plutôt une odeur à double facette : d’abord fraîche et légèrement épicée, elle laisse ensuite place à une base plus forte, lourde et profonde, rappelant les sous-bois humides. Ce dernier aspect correspond plutôt bien pour une note de fond, ce qui est encourageant en somme 🙂 !

Acheter l’huile essentielle de Mysore : aroma-zone.fr

Parfait, j’avais mes 3 notes, mes 3 senteurs qui articuleraient mon parfum ! Sauf que je trouvais ces senteurs un peu trop…légères, trop fraîches, pas assez “masculines”. C’est pourquoi j’ai pensé à d’autres huiles essentielles que j’avais encore sous la main.

Galbanum (note de fond)

Pour donner plus de corps et de caractère au parfum, j’ai d’abord rajouté sur la liste cette huile essentielle de galbanum. Son odeur est forte, profonde est chaude et rappelle le cuir animal, les sous-bois oppressants, tirant légèrement sur l’odeur du caramel. Super, c’était le petit côté “viril” en plus que je recherchais !

Acheter l’huile essentielle de galbanum : compagnie-des-sens.fr

Nard de l’Himalaya (note de fond)

Pour terminer, l’apothéose du caractère : le nard de l’Himalaya ! Tout de suite, c’est une odeur très forte et puissante qui atteint les narines. Profonde et lourde, cette senteur est terreuse et tire légèrement sur l’atmosphère des sous bois. Y’a pas à dire, celle là c’est pour un parfum de mec 😀 !

Acheter l’huile essentielle de nard de l’Himalaya : compagnie-ses-sens.fr

Huile de Jojoba

Super, les huiles essentielles, c’est fait ! Et on peut dire que c’est le principal 🙂 car finalement, j’ai juste terminé l’achat de mes composants par l’huile de Jojoba “basique” afin de compléter.

Acheter l’huile de Jojoba : amazon.fr

Flacon à bille

Enfin, il ne faut pas oublier le flacon : par contre, j’avais fait un premier test avec un flacon pulvérisateur classique, mais le mélange étant assez visqueux à cause de l’huile de Jojoba, c’est un unique jet qui sortait du flacon…pas terrible pour asperger son cou en douceur par de multiples gouttelettes…

Attention aux flacons pulvérisateurs : la consistance visqueuse empêche une bonne diffusion en gouttelettes !

Au final, j’ai découvert qu’il existant des flacons applicateurs, avec une petite bille au bout : bien plus pratique pour ce genre d’usage ! Il est également important que le flacon soit teinté afin de protéger la préparation des rayons du soleil pour sa bonne conservation.

parfum aux huiles essentielles flacon applicateur
Le fameux flacon applicateur à bille : bien plus pratique pour cet usage !

Acheter le flacon applicateur : aroma-zone.fr

Bon, maintenant que j’ai tout sous la main, la préparation de mon parfum aux huiles essentielles peut commencer : tremble Chanel 🙂 !


Préparation du parfum


Maintenant, on passe aux choses sérieuses ! Et afin de préparer un parfum ni trop agressif, ni trop faiblard, je me suis référé au dosage préconisé dans l’article de compagnie-des-sens.fr. Ayant acheté un flacon de 30ml, et ayant 3 huiles essentielles principales à incorporer (je ne compte pas mes 2 huiles “bonus” dont je n’utiliserais que quelques gouttes), c’est un mélange de 3ml d’huiles essentielles que je préparerais.

Avant de vous lancer dans la préparation, veillez à stériliser au préalable vos ustensiles. Cette fiche sur aroma-zone.com détaillera la marche à suivre.

Egalement, la mesure à retenir pour doser les huiles essentielles est que 30 gouttes = 1ml. Pour atteindre mes 3ml, ce sont donc 90 gouttes, soit 30 gouttes de chaque huile essentielle,  qui seront utilisées. Le reste du flacon sera complété par l’huile de Jojoba.

Pour 30ml de parfum, compter 3ml d’huiles essentielles, le reste d’huile de Jojoba.

30 gouttes d’huiles essentielles = 1ml

Ingrédients et ustensiles pour 30ml de parfum aux huiles essentielles “Vivons Nature” :

  • Cèdre de l’Atlas (30 gouttes)
  • Vétiver d’Haïti (30 gouttes)
  • Mysore (30 gouttes)
  • Galbanum (5 gouttes)
  • Nard de l’Himalaya (5 gouttes)
  • Huile de Jojoba (27ml)
  • Flacon à bille
  • Entonnoir
parfum aux huiles essentielles ingrédients
Je vous présente : mon parfum ! Enfin…bientôt 😉
  1. Verser les gouttes de chaque huiles essentielles dans le flacon puis mélanger en le remuant.
  2. Laisser reposer 1 mois le flacon dans un endroit frais, à l’abri de la lumière.
  3. Placer le flacon 1 nuit au congélateur.
  4. Remplir le reste du flacon avec l’huile de Jojoba.
  5. Agiter pour bien mélanger…et c’est prêt !
parfum aux huiles essentielles huiles
Les huiles essentielles : cela suffit largement !

Finalement, c’est simple non 🙂 ? En fait, le plus dur est d’attendre un mois avant que le parfum soit utilisable 😉 d’ailleurs, ça donne quoi ce fameux parfum aux huiles essentielles ?


Ça sent le sapin !


Après un (long) mois d’attente, enfin le premier essai ! J’applique donc pour la première fois “mon” parfum aux huiles essentielles…

parfum aux huiles essentielles terminé
Le “Vivons Nature” prêt à être appliqué !

Premièrement, le flacon applicateur à bille est vraiment pratique : il permet de doser facilement la quantité de parfum et surtout, évite de s’en asperger de grosses projections sur les vêtements (mauvaise expérience vécue avec un flacon brumisateur…).

Deuxièmement, le plus important : l’odeur ! Dès les premières secondes, l’odeur est boisée comme je le voulais : le cèdre se fait bien sentir et l’ensemble est frais et léger. L’arrière senteur plus chaude se fait peu à peu sentir, donnant plus de caractère à l’ensemble. Enfin, le tout laisse une odeur assez harmonieuse au bout de quelques minutes : j’aime beaucoup !

Pour donner une idée, la première heure le parfum se sent beaucoup (sans être agressif). Mais ensuite, ce ne sont que de légères effluves qui remontent de temps en temps : ça reste discret mais toujours présent ! Le soir, après toute une journée, il ne sent quasiment plus : il faut vraiment coller son nez à mon cou pour le sentir.

Conseils

Suite à un premier test peu concluant, j’aurais deux conseils à vous faire :

  • Limitez vous à 3 huiles essentielles pour votre premier essai.

Lors de ma première préparation, j’avais commencé par mélanger 3 huiles essentielles…l’odeur ne m’a pas plus une fois mélangées. J’en ai donc rajoutée une quatrième, puis une cinquième pour tenter d’apporter un petit plus, et même une sixième pour le côté “fantaisie”. Résultat : un parfum bien trop complexe…dans le mauvais sens du terme, car pas agréable à sentir…

  • Ne dépassez pas la dose de 90 gouttes au total (pour 30ml de parfum).

Conséquence du point précédent, toujours lors de mon premier essai : à trop vouloir rajouter d’huiles essentielles différentes, les senteurs se déséquilibraient sans cesse. Au fur et à mesure, je rajoutais donc 3 gouttes de l’une, puis 5 de l’autre. Au final, je devais en être à 120 gouttes ! N’oublions pas que les huiles essentielles sont de purs concentrés, chaque goutte compte, surtout sur ce genre de petit dosage. Résultat : on sentait mon parfum à des kilomètres jusqu’au lendemain…un peu violent 🙁

Limitez vous à 3 huiles essentielles et 90 gouttes au total (pour 30ml de parfum).

Pour conclure, l’odeur de mon parfum aux huiles essentielles est vraiment agréable, correspond à mes attentes et rempli son contrat tout au long de la journée : il reste présent sans monter à la tête. Un bon petit souffle forestier qui me titille les narines jusqu’au soir 🙂 ! Allez, on passe à la conclusion !


Conclusion


Efficacité target1target1target1

Pour rappel, mon objectif était de fabriquer un parfum senteur boisée…et c’est réussi ! En plus d’avoir trouvé un bon mélange d’huiles essentielles, le parfum libère ses différentes facettes de façon harmonieuse, tout au long de la journée. Même le soir, il sent encore (très) légèrement et ne monte jamais à la tête. La texture huileuse n’est pas gênante, ne tâche pas (en application sur le cou) et, en plus de ça, nourrit la peau. Bref, je l’aime mon parfum aux huiles essentielles “Vivons Nature” 😀 !

Composition leaf1leaf1

Pour résumer la composition : des huiles essentielles et de l’huile de Jojoba…et c’est tout ! Tout est clair et 100% naturel, en parfait respect de la nature, de la peau et plus généralement, de notre santé. Pour pinailler, seul le flacon n’est pas 100% naturel, mais c’est franchement un détail par rapport au contenu qui lui est totalement naturel…parfait !

Simplicité easy1easy1easy1

Vous voulez savoir si fabriquer son propre parfum aux huiles essentielles est facile ? La réponse est un grand OUI ! Le plus dur est de trouver la bonne formule d’huiles essentielles à utiliser et d’attendre un mois avant d’en profiter. Pour le reste, on mélange les ingrédients et…c’est fini ! De plus, une fois les 30ml de parfum préparés, notre parfum aux huiles essentielles pourra servir quotidiennement pendant de longs mois 😉

Prix piggy12piggy12piggy12

Alors c’est bien beau de fabriquer un super parfum aux huiles essentielles…mais ça coûte cher ça ? Eh bien non ! Si j’additionne le prix des huiles essentielles (pour la quantité nécessaire à la préparation) et de l’huile de Jojoba, j’arrive à un total de 5€ pour les trois huiles principales. Ajoutons le prix du flacon de 1,30€ (une seule fois), et nous aurons finalement une première préparation qui ne coûte même pas 7€ ! Je vous laisse comparer tranquillement ces 30ml de parfum aux huiles essentielles aux derniers Dior ou Chanel à la mode 😉

Mon avis star1star1star1

C’est donc un carton plein pour ce parfum aux huiles essentielles ! En répondant totalement à mes attentes d’un parfum aux senteurs boisées, il m’apporte satisfaction tout au long de la journée. Le choix des huiles essentielles étant gigantesque, la réalisation de ce parfum plaira au plus grand nombre par ses possibilités de mélanges presque illimités ! Forcément, Vivons Nature oblige, c’est un parfum 100% naturel qu’il est possible de créer : fini les produits chimiques utilisés à outrance (et sans aucune transparence) des parfums du commerce ! De plus, ce parfum est très facile et rapide à réaliser tout en ne dépassant pas les 7€ : pourquoi s’en priver ? Et au pire, si l’envie nous prend, il est toujours possible de réaliser un autre mélange afin de varier les plaisirs…ou pour offrir 🙂 ! En tout cas, moi, fini les parfums du commerce : j’ai adopté le parfum aux huiles essentielles 🙂 !

J’espère que cet article vous aura plus et vous aura donné envie de réaliser votre propre parfum aux huiles essentielles ! Si c’est le cas, partagez-donc votre “recette” en commentaires 😉

A bientôt sur Vivons Nature !

Damien.

 

Leave a Reply