Ramasser les déjections canines : sachets biodégradables


Réflexion


Ahhh nos amis les bêtes, ces chers compagnons à poils qui nous accompagnent au quotidien et qui nous suivent presque partout : maison, voiture, vacances…et bien sûr ballades régulières pour défouler le meilleur ami de l’Homme. Qui dit ballade de nos chers toutous dit utilisation de la voie publique…et très souvent dépôt d’un petit cadeau fécal au plein milieu du trottoir. Etant moi-même possesseur d’un modèle réduit, un jeune shih tzu tout mignon (normal, c’est le miens), je suis directement impacté par cette problématique. D’autant plus que, en plus d’être visuellement désagréable et passablement agaçant lorsque l’on marche dedans, le fait d’abandonner des déjections canines sur la voie publique (trottoirs, pelouses, aires de jeu…) est réprimandée par la loi selon l’article R632-1 du code pénal par une contravention de 2ème classe pouvant aller jusque 150€…je m’en passerais bien personnellement !

20170528_144130
Mon petit shih tzu. Il a beau être mignon, il faut quand même lui ramasser ses crottes !

Ceci étant dit, la solution pour éviter les « crottoirs » passe forcément par ramassage de ces crottes, le plus souvent à l’aide de petits sachets plastiques jetés à la poubelle dans la rue ou en rentrant à la maison. Simple et efficace ! Bon, certes il faut se baisser et beaucoup semblent subitement fragiles du dos ou aveugles…mais c’est un autre sujet.

Mais, car il y a un mais…je viens de dire que ce sont des sachets plastique qui sont utilisés…le plastique…ce fléau. Dans cet article datant d’octobre 2017 publié sur nationalgeographic.fr, quelques chiffres alarmants sont rappelés : plus de 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année pour une décomposition complète d’un sac ou sachet au bout de…400 ans. Composé principalement de polyéthylène (PEHD), un dérivé du pétrole, ni l’enfouissement ni l’incinération ne permettent une solution saine de suppression de ce produit toxique (quelque soit la méthode utilisée, ce sera au choix le sol, la nappe phréatique ou l’air qui sera pollué…voire tout à la fois en fait). En gros, je me dis que ce n’est qu’un bien pour un mal au final : un trottoir propre mais un sachet qui se retrouve à polluer pendant 400 ans dans la nature au gré du vent…

300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. La décomposition d’un sachet ne sera quant à elle réalisée qu’au bout de 400 ans !

Du coup, je suis parti à la recherche d’une solution moins polluante mais tout autant efficace pour continuer à débarrasser les trottoirs des déjections de mon chien. Autant aller jusqu’au bout de la démarche « Nature » !


Recherche


Pour trouver une alternative moins polluante, je n’ai finalement pas eu grand chose à faire : c’est même la solution qui est venue à moi ! Tout bêtement, je recherchais de nouveaux sachets à déjections sur la page générale de amazon.fr car je commençais à en manquer : histoire de comparer les prix et les différents avis, je parcourais les différentes pages…jusqu’à tomber sur des sachets à déjections canines biodégradables…ça m’intéresse !

Les sacs qui m’ont interpellé sont ceux de la marque Pogi’s. Mis en avant comme étant biodégradables, parfumés et étanches, ils ont l’air de rencontrer un franc succès au vu des notes et des commentaires ! De plus, l’emballage carton est lui aussi 100% biodégradable.

Bon, comme il n’y a pas pléthore de choix non plus, que sur le papier ça me paraît intéressant et que les avis sont positifs…j’achète ! De toutes façons j’allais en manquer, je verrais bien ce que ça donne.


Choix du produit


Sacs pour déjections canines Pogi’s

Le choix étant fait et la commande passée, il ne me restait plus qu’à patienter un peu. A noter que j’avais passé ma commande en août 2017 et que j’avais choisi le « value pack » de 10 rouleaux, soit 150 sachets (vendu sans le distributeur de sachets).

20180302_183843.jpg
Le value pack de 10 rouleaux (150 sachets)

A sa réception, rien de bien surprenant : c’est conforme au descriptif et aux photos. En effet, l’emballage carton biodégradable est solide et les rouleaux y sont bien rangés à l’intérieur. Il y a quand même un peu de plastique au niveau de l’emballage permettant de voir les rouleaux à l’intérieur : pratique…mais pas 100% « nature » et biodégradable.

20180302_183959.jpg
Un rouleau de 15 sachets Pogi’s

A propos des rouleaux, car c’est ce qui nous intéresse, ils sont donc au nombre de 10 dans mon exemple pour 150 sachets : oui oui, je vous confirme, cela fait bien 15 sachets par rouleau 🙂 Ces sachets, verts, sont de bonne taille (un gros popo de labrador pourra y être stocké sans soucis), ont l’air résistant et sont « parfumés à la poudre » : comment vous décrire cette odeur…je n’en sais rien en fait, sauf que ce n’est ni désagréable ni franchement enivrant…à voir dans les faits. En tout cas l’odeur n’est pas agressive et reste discrète. Ces rouleaux sont prévus pour être adaptés sur les distributeurs de sachets à déjections : bien pratique pour toujours en garder sous la main durant les ballades !

Au niveau de la gamme, plusieurs packs sont proposés, dont voici les liens pour achat (je n’ai listé ici que les sachets parfumés, qui apportent un réel avantage au même prix) :

Acheter le value pack de 10 rouleaux (150 sachets parfumés) : amazon.fr

Acheter le super pack  de 30 rouleaux (450 sachets parfumés) : amazon.fr

Acheter le super pack de 300 sacs parfumés avec poignées : amazon.fr

Acheter le super pantry pack d’1 rouleau (500 sachets parfumés) : amazon.fr

Acheter le distributeur avec 1 rouleau, soit 150 sachets parfumés : amazon.fr

Acheter le super duper pack de 50 rouleaux (750 sachets parfumés) vendu avec 2 distributeurs : amazon.fr

Je ne m’étais contenté la première fois que du value pack étant donné que j’avais déjà le distributeur de sachets à ma disposition. Par contre, dans le cas d’une première acquisition d’un chien par exemple, il est très intéressant de prendre également le distributeur vendu avec un rouleau : c’est vraiment pratique, facile à « recharger » et les sachets sont parfaitement adaptés aux dimensions du distributeur. Comme ça, plus d’excuses de laisser traîner les déjections de notre fidèle ami ! 🙂

20180302_184146.jpg
Pensez au distributeur de sachets : bien pratique !

Lors d’une première acquisition d’un chien, penser au distributeur de sachets : pratique et adapté à la grande majorité des rouleaux, il s’accroche à la laisse pour toujours en avoir à portée de main !

A noter que le super pantry pack peut s’avérer intéressant si l’on possède un jardin : dans ce cas, beaucoup de crottes seront déposées directement sur la pelouse par notre cher toutou et l’usage moins courant d’une laisse aura pour effet de moins consommer de rouleaux standard via le distributeur. Avec cette boîte à rouleau unique, on la pose dans un coin et on se sert d’un sachet au besoin, un peu comme une boîte à mouchoirs.


Action !


Pas de panique ! Vous ne trouverez pas une galerie souvenirs des étrons de mon chien ! Je préfère vous rassurer 😉 vous pouvez continuer la lecture sans risques…

20180302_184320.jpg
Les sachets sont de bonne taille. Promis, je n’ai pas pris de photos en conditions réelles 🙂

Alors, comment amener ça…disons que « ça fait le boulot » 🙂 les rouleaux sont parfaitement adaptés à mon distributeur que j’avais déjà, la taille semble standard. Une fois la grosse commission terminée par mon fidèle compagnon, sortir un sachet se fait sans soucis. Le seul reproche serait que la pré-découpe entre deux sachets n’est ni assez prononcée, ni assez visible : j’ai tendance à sortir le sachet juste assez pour qu’il soit sorti à peu près en entier (avec l’habitude des dimensions) et tirer un peu à tâtons pour le séparer.

Ensuite, ouvrir le sachet n’est pas non plus aisé : le fait qu’ils soient très resserrés autour du rouleau fait que les parois des sachets sont légèrement « collées » entre-elles. Rien d’impossible cependant.

Passons maintenant au ramassage : j’introduis ma main à l’intérieur du sachet, je ramasse le petit cadeau, je retourne le sachet et j’y fais un nœud…emballé c’est pesé ! Le sachet étant assez épais, aucun risque de transpercer, et le nœud tient efficacement. A noter l’odeur…poudrée qui joue bien son rôle : pas d’effluves désagréables à signaler, ni sachet à la main, ni dans la poubelle. Vraiment appréciable. Egalement, sa couleur verte translucide rend l’opération un peu moins pénible 🙂

Du coup, ces sachets biodégradables remplissent efficacement leur (maigre) rôle, on peut les applaudir ! Petit point consommation au passage : à compter d’1 grosse commission par jour, on peut en déduire la fréquence d’utilisation à 1 sachet par jour.


Conclusion


Efficacité target1target1target1

Conteneur de crottes canines, c’est un métier, il faut le dire. Et ces sachets Pogi’s maîtrisent leur sujet : volumineux, résistants, étanches, parfumés (ou non) et d’une « rafraîchissante » couleur verte translucide, ils font ce qu’on leur demande (peu de surprises étaient à prévoir de toutes façons). En plus si ils sont biodégradables, c’est encore mieux ! Efficacité maximale 🙂

Composition leaf1leaf2leaf2

Bon, d’entrée, on ne va pas se mentir, on continuera de polluer même avec ces sachets : le composant principal reste le plastique et donc un polluant important. Seulement ici, l’impact est l’imité par la technologie « EPI » (voir le site officiel epi-global.com) : une proportion de résines naturelles remplace une partie du plastique, permettant aux sachets de se décomposer dans la nature au bout de 18 mois contre 400 ans pour du 100% plastique ! Egalement, n’oublions pas qu’une décomposition n’est pas magique : « rien ne se perd, tout se transforme » comme dirait l’autre. Même une fois notre sachet complètement dégradé, cette disparition a forcément entraîné un rejet de composants chimiques (pétrole…) dans la nature. Il n’empêche que cette technologie permet d’éviter une pollution « physique » à bien plus long terme, se traduisant par de la pollution visuelle ou pire, de l’ingestion du plastique par d’autres êtres vivants (oiseaux, tortues…). La note reste donc logiquement sévère, mais il est important de souligner que ces sachets Pogi’s  sont en comparaison directe avec des sachets 100% plastiques qui récolteraient bien sûr un zéro pointé : ces sachets permettent donc de faire moins pire, et c’est déjà pas mal.

Simplicité easy1easy1easy2

Heureusement, l’utilisation d’un sachet ne nécessite pas (encore ?) de doctorat ! Difficile donc de faire compliqué : l’utilisation de ces sachets Pogi’s est très simple et se fait comme avec n’importe quel autre type de sachets. Malgré tout, je retire 1 point pour la séparation d’un sachet à l’autre qui aurait pu être plus marquée ainsi que leur parois légèrement « collées » entre-elles. Il n’en reste pas moins que le commun des mortels sera en toute mesure de s’en servir sans embûches.

Prix piggy12piggy12piggy2

Passons maintenant à la question du porte-monnaie : est-ce que le prix de ces sachets Pogi’s est vraiment intéressant ? Pour y répondre, j’ai comparé plusieurs types de sachets pour déjections canines vendus sur Amazon : en effet, même en se rendant sur le site officiel de la marque, nous sommes redirigés vers cette plateforme de vente en ligne…la comparaison sera vite faite comme ça, merci ! 🙂 A noter que je me base toujours sur le prix non-Premium, et donc non-remisé, des articles comparés. Le comparatif est réalisé en ramenant au coût d’1 sachet.

cacas

Comme on peut le voir, un sachet Pogi’s est presque 4 fois plus cher qu’un sachet « standard » d’une autre marque. Il faut cependant tempérer cette différence par l’argument primordial de la résistance du sachet : je ne suis pas certain qu’un sachet à 1 centime soit réellement résistant à toute épreuve…et je le confirme, j’avais déjà acheté des sachets premiers prix en dépannage et, sans aller jusqu’au drame, ils sont clairement moins résistants…pas très serein 🙁 En ayant cet élément important en tête, rajoutons également que les sachets Pogi’s sont biodégradables et parfumés, ce n’est pas négligeable. Je considère donc que leur prix, même si il reste plus important que d’autres sachets d’entrée de gamme, reste justifié pour peu que la question écologique nous importe. Je donne donc un 2/3 pour cette note.

Mon avis star1star1star1

Quoi ?!? Une note de 3/3 alors que nous avons un 2/3 en simplicité et prix, mais surtout un 1/3 en composition ?!? Eh non, il n’y a pas d’erreur ! Il ne faut pas voir cette note finale comme une simple moyenne des notes précédentes, mais comme un tout lié à des facteurs multiples. N’oublions pas que ces sachets Pogi’s, même si ils écopent d’une très mauvaise note de 1/3 en compositions sont tout de même plus intéressants que des sachets 100% plastiques traditionnels ! Ils font moins pire et sont donc plus intéressants, sans pour autant mériter une médaille. Egalement, leur prix n’est pas totalement justifié, sauf si la question écologique nous importe et qu’une tranquillité liée à la solidité des sachets est recherchée : cela dépend du point de vue. Sur ce dernier point, ces sachets Pogi’s remplissent complètement leur rôle : épais, résistants, étanches…et parfumés ! La fonction est donc totalement remplie. Et ce n’est pas la petite difficulté à les détacher qui en fera pâtir la note finale parfaite, car avec ces explications, je peux dire que les sachets Pogi’s ont clairement remplacé mes sachets plastiques traditionnels ! Un tout petit pas pour la Nature, un futur grand pas pour l’Humanité…

En espérant que cet article ne vous aura pas trop dégoûté 🙂 je vous dis à bientôt sur Vivons Nature…avec des sujets un peu plus sexy 😉

Damien.

  1. Je n’ai pas de chien mais ton article m’a bien fait rire alors je l’ai lu jusqu’au bout. Comme quoi, il y a des alternatives pour à peu près tout maintenant, je pense que ça reste peu connu encore mais avec des articles comme le tien ça devrait se développer 🙂
    Belle soirée

    1. Merci pour ton commentaire ellemanquepasdair 😀 effectivement j’ai tenté de rajouter un peu de légèreté à ce sujet qui en demandait pas mal 😉
      Tu as raison, en recherchant un peu il y a des alternatives à beaucoup de choses…et souvent bien plus simples, naturelles et économiques ! D’où ce blog 🙂
      Et bonne soirée à toi !

Laisser un commentaire