Laver le linge : lessive au savon de Marseille


Réflexion


Ahhh, la lessive : la bonne odeur du linge tout juste sorti de la machine à laver ! Plonger son visage dans les serviettes propres, c’est comme arpenter d’immenses champs de lavande, c’est se retrouver en plein cœur d’un printemps fleuri au muguet, c’est se prélasser sur les plages de Bora Bora…et que dire de cette douceur obtenue par l’adoucissant de la super formule 2 en 1 rose bonbon ! Un vrai plaisir à chaque lavage : linge propre et voyages olfactifs…

…et ma santé dans tout ça ?

Car n’oublions pas qu’il n’y a rien de magique : pour arriver à un tel résultat, rien de mieux qu’un savant mélange de nombreux composants chimiques voyons ! En effet, voici la composition d’une lessive bien connue en dosettes :

lessive2

Je ne sais pas vous, mais moi, à part une tripotée de formules chimiques obscures, ça ne m’apprend pas grand chose. Ah si, que ma lessive contient tout au plus 15% de savon : me voilà rassuré ! Pour ce qui est du reste, un deuxième encadré ne me rassure pas vraiment sur la question :

lessive

« Provoque une irritation cutanée. Provoque une sévère irritation des yeux. Nocif pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme ». Wow…rien que ça. Alors, vous me direz que l’irritation cutanée et des yeux ne serait provoquée qu’en cas de contact direct de la substance avec la peau, mais cette substance se retrouvera au final, bien qu’en quantités inférieures, sur nos vêtements « lavés ».

Partant de ce constat, que les lessives du commerce ne sont qu’un gloubi-boulga d’additifs, de cancérogènes, d’allergènes, d’irritants, de colorants, de parfums de synthèse et de conservateurs (à la vôtre !), j’ai décidé de reprendre ma lessive en main…Google me voilà !


Recherche


La première « recette » sur laquelle je suis tombé dans ma quête de la formule magique de ma lessive naturelle fût celle sur kaizen-magazine.com. Les ingrédients utilisés sont le savon de Marseille, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, les huiles essentielles et l’eau. Question ingrédients, ça me paraissait pas mal : simple et naturel. Seulement, à la lecture des commentaires, j’ai remarqué un sujet récurrent : l’alliance du bicarbonate et du vinaigre qui s’annuleraient mutuellement. Et en effet, mis à part une réaction effervescente (qui peut s’avérer très utile pour nettoyer certaines surfaces, j’y reviendrai dans de futurs articles 😉 ), les 2 composants s’annulent pour obtenir de cette réaction chimique (non toxique) du dioxyde de carbone (contenu dans les bulles), de l’eau et un sel (l’acétate). Cette page sur monbicarbonate.fr détaille précisément la réaction de ces deux composants.

Le bicarbonate de soude et le vinaigre s’annulent : leur alliance est inutile dans une solution, mais l’effervescence provoquée par la réaction chimique offre une propriété nettoyante très intéressante.

Pour revenir sur la recette proposée, je l’ai trouvé un peu trop contraignante au niveau des étapes : après la phase principale, il est proposé de laisser reposer une heure avant de rajouter de l’eau tiède et d’attendre encore le lendemain pour compléter avec de l’eau froide. Bon, je n’en étais qu’à ma première trouvaille, je décide que ce n’est pas assez simple pour moi dans la forme, mais garde au chaud les points qui m’ont intéressés.

Deuxième site sur le sujet : consoglobe.com. J’y retrouve l’utilisation du savon de Marseille, du bicarbonate de soude, des huiles essentielles et bien sûr, de l’eau. Ça me plaît ! Les ingrédients sont simples et les mesures faciles à retenir. De plus, les étapes de fabrications sont ici bien plus simples également…ça commence à prendre forme dans ma tête ! Seul petit regret, le manque d’explications…mais le principal est là.

Troisième ressource concernant la fabrication de lessive naturelle : toitsalternatifs.fr. Ici, ce sont même 3 recettes qui sont proposées ! Je me suis vite arrêté sur la première, car elle reprend les éléments principaux de mes précédentes recherches, le savon de Marseille toujours en tête, ainsi que quelques explications utiles supplément.

Après ces recherches fructueuses, un récapitulatif s’impose !


Choix des ingrédients


Après avoir accumulé et trié toutes ces informations, j’en suis donc arrivé à choisir « ma » recette, en ne conservant que ce qui me paraissait le plus judicieux, que ce soit concernant les ingrédients ou le procédé.

Le savon de Marseille

Dans toutes les recettes parcourues, le grand gagnant est le savon de Marseille. Ça tombe bien, c’est du savon ! Que dire de plus, à part que ça pourrait être utile (et on ne se contentera pas de 15% 😉 ). Ingrédient largement principal de la recette, il est bien entendu naturel. Enfin, « bien entendu » est à prendre avec des pincettes : attention aux contrefaçons, n’est pas savon de Marseille qui veut ! Je vous invite à lire ce très bon article sur lecurionaute.fr qui présente ce célèbre savon, son histoire, ses propriétés (afin d’identifier les véritables savons de Marseille) et propose différents achats. Pour une question de facilité, j’ai choisi d’utiliser du savon de Marseille en copeaux de chez La Corvette.

Acheter le savon de Marseille en copeaux la Corvette (750g) : amazon.fr

Le bicarbonate de soude

Voici maintenant le renfort du savon de Marseille, j’ai nommé le bicarbonate de soude ! Lui aussi totalement naturel, il va appuyer l’action lavante du savon de Marseille en tant qu’abrasif doux. De plus, il agit directement sur les mauvaises odeurs en les neutralisant et en prévenant de leur apparition. Enfin, il permet d’adoucir l’eau en limitant la formation de calcaire, surtout utile pour les foyers ayant à disposition de l’eau très calcaire. Vous trouverez une présentation détaillé de cette substance presque magique sur monbicarbonate.fr. Pas trop de questions à se poser pour acheter du bicarbonate de soude, mais je vous conseillerais tout de même de privilégier du bicarbonate de soude alimentaire : en plus de servir pour les tâches ménagères, comme ici pour la lessive (mais pas que !), il pourra également être utilisé en cuisine pour faire monter les préparations, en solution de dentifrice etc…

Quitte à acheter du bicarbonate de soude, je vous conseille d’en acheter dit « alimentaire » : ainsi, il pourra également être utilisé en cuisine pour faire monter vos préparations par exemple ! Multiplions ses usages 😉

Pour ma part, j’ai choisi le bicarbonate de soude alimentaire de chez La Baleine (trouvable très facilement, que ce soit sur internet ou en magasin).

Les huiles essentielles (facultatif)

Le troisième ingrédient n’apporte aucune fonction lavante, et se retrouve de ce fait facultatif. Mais bon, ce serait dommage de se priver de l’évasion olfactive que pourrait nous apporter notre linge propre ! D’autant plus si c’est naturel 🙂

C’est pourquoi l’utilisation d’huiles essentielles est possible afin de parfumer notre lessive naturelle : et là, chacun pourra y ajouter sa touche personnelle selon ses goûts, voire même changer de fragrance d’une « livraison » de lessive à l’autre ! Il n’y a qu’à piocher parmi les centaines et centaines d’huiles essentielles proposées pour réaliser une lessive totalement personnalisée par des parfums peut être introuvables habituellement dans le commerce !

Lavande, jasmin, muguet, mandarine…à vous de choisir votre lessive !

Personnellement, j’ai jeté mon dévolu sur la lavande (pas très original, je sais…). Cela fait deux préparations que j’utilise cette senteur…indémodable 🙂 ! Pour cet achat, je suis passé directement dans un magasin bio Label Vie (labelvie.fr) : ils ont pas mal de choix niveau huiles essentielles. Sinon, pour d’autres huiles, je suis aussi passé par compagnie-des-sens.fr ou leur boutique sur amazon.fr.

Acheter l’huile essentielle de lavande (5ml) : amazon.fr


Action !


Assez bavardé : on a les infos, on a les ingrédients, on a les ustensiles…y’a plus qu’ à ! A noter que je suis parti sur une recette pour 2L de lessive : j’ai choisi un bidon de 2L pour le stockage et cela évite d’en refaire trop souvent.

Mise à jour du 12/02/2018 : suite à la bonne remarque de George en commentaires, une parenthèse « contenant » s’impose. Premièrement, il est important de souligner l’importance de ne pas réutiliser un contenant ayant accueilli de la lessive (ou tout autre produit) chimique précédemment ; des traces se retrouveraient inévitablement dans notre lessive naturelle (et ce, même après lavage du contenant). Deuxièmement, pour ma part, j’avais opté pour un contenant disponible sur amazon.fr. Il me convient très bien, mais George a également indiqué qu’il utilise des contenant disponibles sur nettoyer-la-maison.com : beaucoup de choix et…10 fois moins cher pour un équivalent de 2L ! Si j’avais su plus tôt…mais comme quoi, le partage, ça a du bon ! 😉

Conseil : prévoyez 2h pour la préparation. Je vous rassure, le plus long étant l’attente du refroidissement de la préparation !

Ingrédients pour 2L de lessive :

  • 100g de copeaux de savon de Marseille
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 25 gouttes d’huiles essentielles (parfum au choix)
  • 2L d’eau

Ustensiles :

  • Une casserole ou faitout d’au moins 2L
  • Une balance de cuisine
  • Un bol
  • Une cuillère à soupe
  • Un fouet manuel ou électrique
  • Un contenant de 2L pour stocker la lessive

Avant de vous lancer dans la préparation, veillez à stériliser au préalable vos ustensiles. Cette fiche sur aroma-zone.com détaillera la marche à suivre.

20180101_193209.jpg
Tout est prêt pour cuisiner une bonne lessive naturelle bien de chez nous !
  1. Préparer 100g de copeaux de savon de Marseille.
  2. Faire bouillir 2L d’eau dans la casserole ou faitout.
  3. Une fois l’eau arrivée à ébullition, arrêter de chauffer et y verser progressivement les copeaux en remuant avec le fouet : c’est important afin de ne pas obtenir de grumeaux dans la préparation finale.
  4. Une fois tous les copeaux versés, continuer de bien mélanger avec le fouet afin d’éviter au maximum les copeaux.
  5. Laisser tiédir pour ajouter les 2 cuillères à soupe de bicarbonate et les 25 gouttes d’huiles essentielles (vous pouvez adapter la dose d’huiles essentielles selon la force du parfum souhaitée). Mélanger.
  6. Laisser refroidir encore jusqu’à ce que la préparation soit à peine tiède, mélanger une dernière fois puis verser la préparation dans le contenant.
  7. Une fois la préparation complètement refroidie…c’est prêt ! Veiller tout de même à bien secouer le contenant avant chaque utilisation de la lessive : cela évitera qu’elle soit trop compacte au moment de verser. Utiliser la lessive en quantité et à température habituelle.

Conseil : évitez de stocker votre lessive au frais sous peine de la solidifier et de ne plus pouvoir la verser. J’ai même remarqué que poser le contenant directement sur le carrelage est à éviter. Si cela arrive tout de même, le passer sous l’eau chaude et/ou en rajouter un peu avant de bien secouer.

FELICITATIONS ! Vous venez de fabriquer votre propre lessive naturelle qui, je l’espère, vous apportera toute satisfaction au quotidien. En tout cas, pour ma part, l’essayer c’est l’adopter ! Et c’est ce qu’on va voir dans cette dernière partie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Conclusion


Efficacité target1target1target1

Rien à redire, l’objectif est toujours rempli : mon linge est toujours aussi propre en sortie de machine ! Pour l’exemple, récemment, un morceau de betterave qui tombe sur mon pantalon gris durant un repas à l’extérieur…je n’ai pu le laver que plusieurs heures après…avec la lessive naturelle bien sûr : mais mon pantalon en est ressorti propre comme un sou neuf ! 3/3 pour cette première note !

Composition leaf1leaf1leaf1

Du savon de Marseille, du bicarbonate de soude, des huiles essentielles, de l’eau…et c’est tout ! Très peu d’ingrédients, tous naturels et éprouvés, la touche de personnalisation de la senteur en prime…pour une composition 100% naturelle pour cette lessive ! Pour la petite histoire, une connaissance qui utilise de la lessive naturelle depuis longtemps, qui a permis de dire adieu aux boutons d’allergies de ses enfants avec le passage à cette solution ! Les critères sont donc remplis pour une note parfaite en composition.

Simplicité easy1easy1easy2

Très peu d’ingrédients (trouvables aisément), des doses faciles à appliquer, des ustensiles standard, des étapes simples…facile ! Malgré des étapes de refroidissement peut-être un peu longues avec une légère attention à y apporter afin de trouver le bon moment pour ajouter les huiles essentielles ou verser la préparation dans le contenant, cela reste une préparation tout à fait accessible ! 2/3 pour cette note.

Prix piggy12piggy12piggy12

Bon, jusque là c’est pas mal 🙂 ! Mais finalement…ça m’a coûté combien cette affaire ? Pour faire le calcul, je me suis basé sur le prix d’achat de mes ingrédients (dont les liens sont fournis précédemment) ramenés à la quantité utilisée pour cette recette (2L de lessive). Pour comparaison, j’ai également indiqué le prix de quelques produits du commerce : je me suis basés sur les prix indiqués sur chronodrive.fr (Auchan) en triant par prix croissants et en sélectionnant les moins chers chez plusieurs marques.

Capture

On s’aperçoit tout d’abord que notre préparation nous reviens à 2,69€ pour 2L. En comparaison, la lessive la moins chère sur Chronodrive est référencée à 3,22€ pour monter à 19,47€ pour l’équivalent de 2L de capsules (marque la moins cher). En moyenne, nous sommes donc, pour ce panel, à 7,87€ les 2L de lessive du commerce ou 6,58€ en ne conservant que les lessives liquides (hors capsules). On peut donc en conclure que notre préparation est également très économique !

Mon avis star1star1star1

Pour une première « expérience », c’est un quasi sans-faute ! J’ai été totalement satisfait par cette lessive naturelle dès ma première utilisation : terminé les lessives chimiques hors de prix du commerce ! En plus de peu d’ingrédients nécessaires, la préparation est également très simple et l’efficacité est bien au rendez-vous. Bien évidemment, le côté nature n’est pas en reste car c’est ici une solution 100% naturelle qui est fabriquée ! Et pour varier les plaisirs, il n’y à qu’à varier les huiles essentielles. En tout cas, pour moi, l’essayer c’est l’adopter totalement : 3/3 🙂 !

Merci d’avoir lu ce premier article ! Et merci de le partager et de laisser un commentaire pour me faire part de votre avis, questions, suggestions ou de vos préparations maison ! 😉

A bientôt !

Damien.

6 comments

  1. Merci pour votre article complet. C’est avec des articles bien présenté comme ceux là qu’on a envie de se lancer.
    L’on remarque dans votre article vous faites assez attention aux produits chimiques ou du moins à éviter d’en avoir partout chez vous. Il serait intéressant de mentionner que pour conserver ses préparations neutres de produits chimiques il est impératif d’éviter d’utiliser des anciens bidons de lessive.
    En effet même si vous le rincez 10 fois il restera toujours des agents contaminants, et l’intérêt de faire sa lessive du coup en prends un coup. A noter que si l’on se lance pour la première fois il est pas indispensable de s’équiper de contenants neufs, mais si cela devient une habitude ne pas hésiter à s’équiper en conséquence. Pour ma part j’ai trouvé mes contenants ici https://nettoyer-la-maison.com/25-stockage-conditionnement que j’ai depuis 2013 et que j’utilise encore.

    1. Bonjour George, merci pour le compliment ! C’est avec des retours comme cela que l’on a envie de continuer 😉
      Effectivement je ne mentionne pas la question du contenant (qui pourtant fait partie intégrante de la préparation) : je préciserais ce point dans l’article !
      Et il est tout à fait vrai qu’utiliser un contenant d’ancienne lessive chimique conservera des traces dans la lessive naturelle…ce serait dommage !
      Pour ma part, j’étais parti sur du neuf également, mais sur ce produit un peu par défaut car, malgré pas mal de recherches, je ne trouvais pas mon bonheur : https://www.amazon.fr/gp/product/B01ETY5NGI/ref=oh_aui_detailpage_o06_s01?ie=UTF8&psc=1
      Il me convient très bien, mais en comparant c’est juste 10 fois plus cher qu’un équivalent que vous proposez ! Quel dommage que je n’ai pas eu vent de cette adresse avant…
      Je vous remercie pour ce site fort utile que je rajouterai dans l’article 😉
      A bientôt !

  2. Je suis tout à fait d’acvord Avec toi je fais ma lessive moi même de la même façon que toi ! Savon de Marseille Fabre, bicarbonate, huile essentielle et eau ! Sauf que moi je fais un bidon de 3L et je mets que 40g de copeaux de savon de Marseille. Une fois refroidi ça durcit un peu donc je passe le tout au mixeur à soupe pour avoir une lessive liquide. 😉 vive le naturel

    1. Merci pour ton commentaire Laëtitia ! Par contre seulement 30g de savon de Marseille pour 3L alors qu’ici j’en suis à 100g pour 2L ?! Ça ne fait pas trop peu ? Et quelle quantité de bicarbonate de soude ?
      Intéressante l’idée du mixeur à soupe, et moins fatigant que le fouet à main 🙂 !
      Et oui, le naturel devient vite irremplaçable une fois qu’on y a goûté 😉

Laisser un commentaire